Bijoux, artisanat et métiers d’art

Expositions | Marqué avec Laisser un commentaire

Métiers d'artLes Journées Européennes des Métiers d’Art, organisées par l’Institut National des Métiers d’Art, révèle la richesse, le savoir-faire d’excellence, la diversité et le dynamisme des métiers d’art au grand public. Au cœur de cette 9ème édition, le thème des « Territoires de l’innovation », permet de mettre en lumière le renouvellement de l’artisanat et des métiers d’art et la relation qu’ils entretiennent avec l’innovation et le patrimoine. Les créateurs de bijoux, les joailliers et les bijoutiers participent à cette manifestation culturelle et pédagogique qui se déroule conjointement en France et en Europe.

Vacheron

Montres, collection Métiers d’art, Savoirs Enluminés – Vacheron Constantin, 2015 © Vacheron Constantin

Les montres de luxe, le savoir-faire de Vacheron Constantin

La Manufacture Horlogère Vacheron Constantin, mécène et partenaire de différentes manifestations à Paris, Milan, Genève et au Canton de Vaud, ouvre pour la première fois ses portes en l’Ile (Genève) au grand public. Un maître sertisseur, un maître graveur et un maître horloger partageront leur art et savoir-faire.

Les métiers d’Art font partie de l’ADN même de la Maison. Une collection de montres de luxe, en édition limitée, met à l’honneur tous les ans, un ou plusieurs métiers, valorisant ainsi les connaissances et techniques anciennes et modernes des maîtres artisans, tout en favorisant la transmission du savoir-faire.

Bijoux

A gauche : Lady Grey – Marbella © Marbella, shooting Stéphane Azoulay, Au centre : Tour de cou Flotendo – Tzuri Gueta © Tzuri Gueta, A droite : Collier en pellicule de film, Inflammation noire – Sébastien Carré, 2014 © Sébastien Carré

Des bijoux en nouvelles matières

Des créateurs de bijoux détournent les matières, comme Sébastien Carré avec ses bijoux en pellicule photographique. D’autres comme Tzuri Gueta, à la frontière de la sculpture, associe techniques traditionnelles et inédites pour donner naissance à des bijoux, entièrement fabriqués à la main, en silicone.

Reconnus dans l’univers de la mode, les bijoux de peau Marbella en cristal, feuille d’or, dentelle ou pierres précieuses sont repositionnables grâce à une technologie dermo-adhésive brevetée. Laëtitia König (Victorian Rehab) relie le passé et le présent avec ses bijoux faits main, réalisés à partir de véritables pièces d’horlogerie ancienne.

Collier

A gauche : Bagues – Gilles Jonemann © Alexis Lecomte, INMA, Au centre : Collier – Alexandra Somat, A droite : Bague – Amélie Viaene © Augustin Detienne, INMA

La joaillerie – Partez à la découverte…

Maître artisan bijoutier, André Pêcheur propose une démonstration d’une coulée de métal et une explication de la fonte à cire perdue. Il accueille également Alain Philip, graveur sur métaux. La Maison Mazlo fait découvrir l’univers créatif d’un joaillier, initie à la gemmologie pour se familiariser avec les pierres précieuses. La manufacture Bianchi propose des démonstrations de joaillerie et d’horlogerie : film, techniques spécifiques, mécaniques de précision, entretien, restauration…

La Manufacture du Grenat explique la fabrication et l’histoire des bijoux catalans. Créateur joaillier, Fabrice Leroy relie l’univers des pierres et des métaux précieux. L’atelier Firouza, joaillier/sertisseur travaille les métaux précieux, les gemmes, matériaux naturels et verres filés au chalumeau.

Bijouterie joaillerie, formation et transmission des savoir faire

Plusieurs écoles ou centres de formation en bijouterie joaillerie ouvrent leur porte au public :

L’école Tané de bijouterie et d’orfèvrerie présente les savoir faire qu’offrent ses formations et présente les travaux de ses stagiaires.

L’Institut de bijouterie de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire (Institut de Bijouterie de Saumur) présente ses formations en bijouterie-joaillerie (de la conception à la commercialisation) et les techniques de fabrication de bijoux.

Le Pôle Bijou Baccarat propose de découvrir les métiers de bijoutier et créateur textile avec Julie Varnier (Kumb’Ailée), de bijoutier verrier avec Marion Fillancq, verrier de formation (CERFAV et formation en bijouterie joaillerie à l’école Boulle de Paris), bijoutier et créateur en ivoire végétal (corozo/tagua) avec Marguerite Sitthy (formation Designer Bijoutier Joaillier à l’AFEDAP).

La table d’émeraude propose des compléments de formation aux nouvelles technologies ou aux techniques anciennes pour les professionnels de la joaillerie : démonstrations de fonte, martelage, techniques de soudure et brasure, laminage et tailles de pierres et minéraux.

  • Les journées européennes des métiers d’art – France et Europe – Du 27 au 29 mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *