Les gemmes et leurs pays d’origines

Matières | Marqué avec Laisser un commentaire

GemmeLe Muséum des Sciences Naturelles d’Orléans nous convie à découvrir les épices et les gemmes en parcourant les chemins des routes de la soie et maritimes empruntées par les grands voyageurs. Pierres précieuses, fines ou dures, métaux précieux, corail ou ivoire furent rapportés de Chine, d’Inde, d’Indonésie, de Birmanie, du Pakistan ou du Sri Lanka, en Europe par des nomades ou des aventuriers.

Diamant

Gemmes © Muséum des Sciences Naturelles d’Orléans

Le jade néphrite de Chine

La néphrite est appelée également jade chinois.

Le rubis et la jadéite de Birmanie

Ce pays est réputé pour ses mines de pierres précieuses et fines.

La région de Mogok au nord de Mandalay a produit les plus beaux rubis comme le fameux « sang de pigeon ».

La jadéite est considérée comme une pierre sacrée en Asie. Elle est exportée en Chine depuis le XIIème siècle. Le jade impérial est la variété la plus belle, d’un vert émeraude vif unie et translucide et sans défaut.

Emeraude

Emeraude © Muséum des Sciences Naturelles d’Orléans

Le saphir du Sri Lanka

Le Sri Lanka a produit 2/3 des saphirs les plus célèbres au monde. Le saphir est, après le diamant, la pierre précieuse la plus dure.

Le chrysobéryl était très à la mode au XVIIIème siècle.

Les Hollandais rapportèrent de Ceylan, la tourmaline. Cette gemme offre la plus grande variété de couleurs : incolore, noir, rouge framboise, bleu canard, vert.

Le diamant d’Inde

Jusqu’en 1725, tous les diamants venaient d’Inde. Les mines de Golconde ont donné naissances aux plus fameux diamants : le régent, le Koh-I-Noor, l’Orloff.

disthène bleu pâle, pierre de lune incolore éclat nacré et de soleil reflets scintillants et doré

Pierres précieuses

Pierres précieuses et fines © Muséum des Sciences Naturelles d’Orléans

La topaze et aigue marine du Pakistan

L’aigue marine est une variété de béryl.

Lapis lazuli, spinelle d’Afghanistan

Depuis l’Antiquité, on y trouve la pierre bleue lapis lazuli. Ce pays contient également des réserves importantes de gemmes comme l’émeraude, le rubis, le saphir, la tourmaline, l’aigue marine.

Le spinelle rouge, autrefois appelé « rubis balais » car provenant de la province de Badakhcha, a longtemps été confondu au rubis. Les grands rubis de la couronne de France sont en fait des spinelles afghans.

Le grenat de Turquie

Le grenat almandin, la variété la plus connue et la plus répandue provient de la ville Alabanda en Turquie.

L’Emeraude d’Egypte

Exploitées par les pharaons, il y a 3000 ans, les mines d’émeraudes égyptiennes étaient les plus réputées jusqu’au XVIème siècle avant que les mines de Colombie et du Brésil ne les supplantent.

Le péridot fut rapporté en Europe par les Croisés.

  • Exposition Cannelle et Saphir, le voyage oriental des épices et des gemmes – Muséum des Sciences Naturelles d’Orléans – 6, rue Marcel Proust – 45000 Orléans
  • Du 19 octobre 2013 au 31 Août 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *