Les bijoux contemporains de Denis et Gaëtan Essayie à l’Espace Solidor

Expositions | Marqué avec Laisser un commentaire

Exposition-bijoux-contemporainsLa Ville de Cagnes-sur-Mer rend hommage à Denis Essayie (1934-2005), un des créateurs important du bijou contemporain en France. Une exposition lui est consacrée à l’Espace Solidor où son œuvre est associée à celle de son fils Gaëtan, lui aussi créateur de bijoux contemporains. Claude Pelletier, l’ami de toujours, en tant que commissaire de l’exposition, met en valeur les œuvres essentielles de ces deux artistes.

Bijou-collier-contemporain-argent

A gauche : Denis Essayie dans son atelier, A droite : Collier en argent – Denis Essayie ©  Photos James O’Mara

Denis Essayie, ancien élève de la pionnière du bijou contemporain en Europe

C’est dans les années soixante que Denis Essayie s’est formé au travail du métal aux côtés de Claude Pelletier, d’Arlette Baron et d’autres jeunes créateurs. Il est entré comme apprenti, dans l’atelier de Biot de la célèbre artiste suédoise Torun.

Il a toujours revendiqué par la suite sa fidélité à l’esprit de cette pionnière du bijou contemporain en Europe. Comme elle, d’ailleurs, il a toujours signé ses œuvres de son seul prénom.

Bracelets-argent

Bracelet argent – Denis Essayie © Photo James O’Mara

Des bijoux contemporains simples et aux formes épurées

Denis a ouvert son propre atelier à Biot en 1969. Il s’est totalement consacré au bijou contemporain dont il est devenu un acteur majeur, mais toujours dans le respect d’une éthique rigoureuse de création : un bijou pour être et non pour paraître.

Bracelet-argent

A gauche : Collier en argent et verre de Flory Nardus – Denis Essayie, A droite : Bracelet en argent – Denis Essayie © Photos James O’Mara

Claude Pelletier souligne que l’artiste a toujours promu la simplicité et les formes épurées. Il aimait à dire : je suis « en quête de la connivence entre le corps et les lignes de mes bijoux que j’ai voulues épurées ».

Quand on regarde ses créations, on perçoit forcément aussi la complicité qu’il entretenait avec la mer : quand le fil de pêche se confond avec le fil d’argent.

Collier-argent

A gauche : Collier argent – Gaëtan Essayie, A droite : Gaëtan Essayie © Photos James O’Mara

Des techniques bijoutières suivies par son fils

Gaëtan Essayie continue aujourd’hui de faire vivre l’atelier de Denis et y apporte son empreinte artistique personnelle.

Après un détour par la taille de la pierre, ce jeune artiste s’est mis, lui aussi, à travailler le métal.

Colliers-argent

A gauche : Collier en argent – Gaëtan Essayie, A droite : Bracelet en argent et cuit – Gaëtan Essayie © Photos James O’Mara

Il reste fidèle aux choix techniques de son père qui avait volontairement écarté les assemblages avec brasure. Le lien et la ligature règnent toujours en principe absolu dans l’atelier de la Place de l’Eglise à Biot.

  • Exposition Denis et Gaëtan Essayie – Espace Solidor – Place du Château – Haut de Cagnes
  • Du 10 septembre 2011 au 18 mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *