Joaillerie de Jean Schlumberger au Virginia Museum of Fine Arts

Marque bijoux | Laisser un commentaire

Joaillerie-francaiseLe Virginia Museum of Fine Arts de Richmond (USA) nous permet de découvrir une trentaine de bijoux et objets de décoration représentatifs de l’œuvre du designer Jean Schlumberger. Les pièces présentées sont issues des riches collections du musée. A travers l’exposition « The Jewels of Jean Schlumberger », le VMFA rend hommage à l’œuvre d’un joaillier qui compte parmi les plus originaux du vingtième siècle.

Le joaillier Jean Schlumberger dirigea pendant plus de trente ans un département de Tiffany & Co qui produisit des joyaux encore actuellement parmi les plus recherchés. Ses créations ludiques et colorées rejoignent la Haute joaillerie dans un mélange d’inspiration puisée dans la faune et la flore et d’imagination fortement teintée de surréalisme.

Bijoux-luxe

A gauche : « Pot de fleurs » en améthyste, émeraudes, diamants, minerai de grenat noir, terre cuite et 18, 20 et 22 carats d’or – Jean Schlumberger, 1960 – Collection de Mme Paul Mellon © VMFA, 2011, photo Katherine Wetzel, A droite : « Paire d’oiseaux » en émail vert et blanc, laque noire et ivoire, rubis, turquoise, or 18 carats – Collection de Mme Paul Mellon © VMFA, 2011, photo Travis Fullerton

Il inclut dans ses créations une large variété de pierres précieuses et de métaux, remettant ainsi à l’honneur des techniques traditionnelles telles que l’émail paillonné. Ses bracelets en émail paillonné étaient particulièrement prisés par Jackie Kennedy. Parmi les nombreux bijoux offerts par Richard Burton, Elizabeth Taylor reçut la broche « Nuit de l’Iguane », une broche or, diamants, émeraudes et saphirs, en forme de poisson-chat, conçue par Jean Schlumberger pour Tiffany & Co.

Joaillerie-luxe

A gauche : Boîte « Coquille » en émeraudes, saphirs, turquoises, or 18 carats – Jean Schlumberger,1958 – Collection de Mme Paul Mellon © VMFA, 2010, photo Katherine Wetzel, A droite : « Oeuf de Pâques » en émail, or 18 carats – Jean Schlumberger, 1962 – Collection de Mme Paul Mellon © VMFA, 2011, photo Katherine Wetzel,

Jean Schlumberger est né en Alsace. Dès les années 1920, son talent est reconnu et ses créations originales défendues par ses amis, notamment la princesse Marina, duchesse de Kent et Diana Vreeland, qui deviendra grande prêtresse de la mode pour les magazines Harper’s Bazaar puis Vogue. Dans les années trente, il créera des bijoux fantaisies pour la créatrice de mode Elsa Schiaparelli. C’est en 1956, qu’il rejoint Tiffany ou il aura totale liberté de dessiner des bijoux et objets selon son inspiration, donnant ainsi un nouveau souffle aux créations de la célèbre Maison de la Cinquième Avenue.

  • Exposition The jewels of Jean Schlumberger – Virginia Museum of Fine Arts – 200 N. Boulevard, Richmond, VA 23220-4007 – USA
  • Du 30 juillet 2011 au 18 mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>