Mon compte

Bienvenue, identifiez-vous

Voir toutes les actualités NotesPrécieuses

Le collier perle de culture d'eau douce

Le collier perle de culture d’eau douce est un grand classique du genre. Mais les bijoutiers créateur réussissent à lui donner un aspect plus original en mêlant les perles à d’autres matières telles que l’argent, les pierres fines ou le textile. Les couleurs, les formes de cette gemme et la longueur du collier participent également à la qualité du bijou.

Cliquez sur les photos pour en savoir plus.

Les perles de culture d’eau douce

La perle de culture est produite en introduisant un corps étranger dans la coquille de l’huître ou de la moule perlière pour former la nacre. Il en existe de plusieurs sortes : les perles de Tahiti, l’Akoya, la Pinctada Maxima des mers du sud et les perles d’eau douce.

Les perles d’eau douce naissent dans des moules perlières cultivées dans les fleuves, lacs et rivières de Chine, du Japon et des Etats-Unis. On greffe un fragment de tissu du manteau de la moule d’eau douce au lieu d’introduire un noyau de nacre comme on le fait habituellement pour les autres perles de culture. Ce qui a pour effet de déclencher le processus naturel de la formation d’une perle : C’est le mollusque qui produit entièrement la nacre. Depuis maintenant quelques années, certaines perles d’eau douce rivalisent en qualité avec les perles de mer d’Akoya du Japon. La qualité se mesure au lustre, à la taille, à la forme, à l’orient, à la couleur de la perle. Les couleurs varient du blanc, rosé, lavande, pourpre au métallique. Il en existe de plusieurs formes : Rond, baroque, cerclé ou Keshi.

Actuellement, l'activité perlière d’eau douce chinoise représente 90% du marché de la perle. Une telle hégémonie s'explique. Il faut savoir que les perles d’eau douce ont depuis des siècles été prisées par les chinois. Dès le 17ème siècle, les empereurs Mandchous portaient des colliers de cérémonie entièrement réalisés en perles d’eau douce. Les chinois sont aussi précurseurs dans le domaine de la culture perlière. Ils sont les premiers à découvrir que le manteau d’une moule fabrique de la nacre. Au 19ème siècle, ils développent industriellement une culture de perles en forme de Bouddha, en introduisant entre le manteau et la coquille de la moule des pièces métalliques taillées. C’est en améliorant cette technique grâce à de nouvelles connaissances que les japonais ont pu par la suite inventer la perle ronde.

Des colliers femme originaux en perles

Le collier en perles peut être d’une grande originalité si la perle est mélangée à d’autres matières. La couleur, la forme et la taille des perles sont aussi des éléments constitutifs de la créativité du bijou. Voici quelques exemples de colliers en perles d’eau douce que l’on peut trouver sur notre bijouterie en ligne :

  • Un collier ras du cou en perle blanche et pierre fine labradorite.
  • Un collier long avec petites perles cousues sur du fil ou du crochet.
  • Des sautoirs en argent avec perles d’eau douce blanches ou roses et gouttes en cristal de roche ou onyx.
  • Un collier pendentif avec des perles de rivière roses en guise de mains et pieds.

Des bijoux haut de gamme pour femme raffinée

En bijouterie joaillerie, le bijou en perle de culture est haut de gamme. Il peut être porté lors d’un mariage mais pas seulement. Certains colliers sont transformables, passant du long au court jusqu’au bijou de tête.



A DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

D'autres colliers en perles de culture :

D'autres bijoux en perles de culture :

Les photos ne peuvent être reproduites sans l'autorisation de Notes Précieuses © Notesprecieuses.com

Publié par : Véronique

Voir toutes les actualités NotesPrécieuses